AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Langage Orc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trazzag
Admin
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : Ogrimmar
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Le Langage Orc   Mer 1 Mar - 14:20

Les origines de la langue orque sont issues de l’ancien monde de Draenor. Il n’est dès lors pas aisé de trouver des affiliations linguistiques avec les principales autres langues connues, comme le Taurahe, le Troll ou le Commun de l’Alliance. Il est majoritairement admis parmi les linguistes de l’Alliance comme de la Horde que l’Orc est une langue isolée, formant à elle seule une famille linguistique.


Le langage Orc est essentiellement basé sur les syllabes. Chaque syllabe à ainsi une signification particulière. Prenons par exemple le mot Lok’tar, que l’on peut diviser en deux parties:
- « Lok » se réfère directement au déplacement, ou à quelqu’un qui se déplace ou est déplacé, ou simplement au mouvement. Explicitement, ce sera l’action de se déplacer pour nous.
- « Tar » quand à elle, est une mesure de puissance, de grandeur, de distance et ainsi de suite. Tout ce qui est démesuré, énorme, colossale… Tout ce qui est gros, grand, lointain, lourd.
Ainsi nous pouvons en déduire que Lok’tar induit un déplacement rapide, ou incite à se mouvoir loin, puissamment etc. Intuitivement, on le traduira par « En avant », même si l’idée de puissance est fortement diluée. Couplé au fameux « Ogar » ( Particule désignant le groupe, la famille, l’assemblée, le Clan ou la dilution du Moi dans un tout plus important) on obtient une puissance exhortation à une charge aveugle. La traduction la plus proche de Lok‘tar Ogar, même si elle reste bien en dessous de l’idée sous jacente sera « Chargez Guerriers! ».



D’un point de vue de la structure linguistique, l’orc est une langue dites agglutinante, par opposition aux langues à flexions (comme le Commun de l’Alliance) et aux langues isolantes (comme le Troll). Une langue agglutinante est une langue où le mot consiste en un ou plusieurs morphèmes qui ont comme caractéristique d'être toujours parfaitement identifiables avec une forme, sinon invariable, du moins aux contours phonétiques nettement délimités. On constate alors l’adjonction de nombreux suffixes au verbe.
Prenons par exemple le verbe manger se traduit par « Akra », mais (je) mange par Akra’Kar et (je) mangeais par Akra’Nakosh. Le verbe ne se conjugue pas et si l’on veut préciser le sujet JE, il faut utiliser le mot « Mok » (qui peut se traduire par la notion d’ego, du Moi, de la solitude et de l’isolement.) Mok ak Akra’Kar (je mange) ou Ogar pour le pluriel: Ogar ak Akra’Kar (Nous mangeons).
Ak est la particule qui précise (ce n’est pas obligatoire) le thème de la phrase, c’est à dire de qui ou de quoi on parle. Mais les pronoms ne sont pas du tout obligatoire en orc et on ne les utilise que pour éviter les ambiguïtés. Par exemple le verbe « Atun’Kar » signifie aussi bien Je dors que tu dors ou nous dormons.
Par ailleurs l’élément « Kar » indique le présent (ou le futur) et Kor le présent négatif. Nakosh indique le passé, mais Hok’Namok le passé négatif.



Comme vous pouvez vous en rendre compte le groupe verbale orc est le plus complexe de la phrase. Il n’indique pas la personne, mais les différents suffixes attachés au radical et désignant la négation, le caractère achevé de l’action, le degré de politesse, l’interrogation, l’émotion véhiculée… En revanche les noms sont invariables (le genre et le nombre ne sont pas marqués) et n’ont pas d’article ou de déterminant. Quant aux verbes, ils se placent systématiquement à la fin de la phrase.

La très grande variété d’expression concernant le style ou les formes de politesse peut aussi dérouter les locuteurs des langues de l’Alliance. Par un jeu de particules, l’orc varie son expression suivant le contexte social à un point tel qu’il peut s’exprimer différemment suivant qu’il s’adresse à un Ancien, un enfant, une orque etc. Les verbes communs sont donc soumis à un doublet qui exprime soit l’humilité, soit le respect dû à un autre. Autrement dit, il existe deux formes verbales: la forme simple (en « Tram ») et la forme polie (en « Throm » ). Ces deux formes renvoient exactement à la même signification mais le niveau de politesse sous entendu varie énormément. On emploie la forme simple en famille, avec les enfants, les proches tandis qu’on réservera la forme élaborée pour les anciens, les gens qu’on ne connaît pas très bien, les supérieurs. Il existe aussi une troisième forme dites honorifique.



Historiquement, il semblerait que l’Orc emprunte beaucoup à la langue Draeni (Estimation à 60% avec le peu de connaissances mis à notre disposition), puis à partir du moment où la Horde à basculer sous le contrôle de la Légion ardente au Démoniaque. Aujourd’hui, c’est la langue Troll qui contribue à enrichir l’Orc.

_________________
Vous allez tâtez DE MES LAMES!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trazzag
Admin
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : Ogrimmar
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Le Langage Orc   Mer 1 Mar - 14:54

Aidons nous d’un petit lexique pour mieux cerner la langue.



Lok'tar ogar! ===> Incitation à aller de l'avant. Lok'tar pourrait se traduire par "En avant". La particule Ogar, optionnelle, désigne un groupe. Le terme signifie alors grosso modo: "En avant compagnons!"

Mok'kra! ====> Formule d'accueil orque. (Mok, l’isolé. Kra, la délivrance, la fusion. Littéralement, une invitation à laisser le Moi se fondre dans la Horde)

Mok'Natal ===> Peuple de demi-sangs ogres et orcs. (Mok, l'isolé, le moi, l'égo. Natal, barbarisme ogre pour désigner le peuple, la nation, la tribu, la communauté.)

Aïyish! ====> Interjection poussant à l'assaut. On pourrait le traduire par "Banzaï!", "Assaut!" ou "Sus!"

Man'sh! ===> Incitation dédier à la monture afin qu'elle accélère.

Throm'ka ===> Salutation rituelle lorsque l'on s'adresse à un individu de rang supérieur ou égal au sien. (Throm, particule élaborée du respect, de la politesse. Ka, la bénédiction.)

Tram'ka ===> Salutation rituelle lorsque l'on s'adresse à un proche ou un individu de grade inférieur. (Tram, particule simple du respect. Ka, la bénédiction.)

Lok'Narosh! ===> Les ennemis approchent. Message d'alerte. (Lok, le mouvement, le déplacement. Narosh, le danger, ce qui est mauvais pour la Horde, hostilité.)

Aka'Magosh ===> Formule de remerciement. (Aka, la sagesse, l’harmonie, l’équilibre. Magosh, arpenter, se mouvoir dans, transcender. Traduction approximative: « Votre sagacité m’a guidé (me guide) hors du déséquilibre » en même temps que « Puissiez vous marchez toujours dans l’harmonie »)

Lok’Nolosh====> Votre Mort est venue. (Lok, le déplacement. Nolosh, la mort, la destruction, la fin.)

Gol'Kosh! ===> Injure impersonelle, trahissant la colère et la frustration.

Lok'Gregal Negar ===> Notre Destin est en marche. (Lok, le mouvement, le déplacement. Gregal, caractère de l’inéluctable, fatalité. Negar, l’avenir commun, le futur.)

Mogrïn ===> Pour l’honneur! (Mogrïn, concept d’honneur)

Oki doki ===> Acceptation.

_________________
Vous allez tâtez DE MES LAMES!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Langage Orc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TUTO langage : apprenez le code morse !
» Langage C
» Langage PS2!
» le langage Dothraki a son blog
» Langage SMS!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan Bloodstorm :: Chapitres du Clan :: Chapitre du Savoir :: Bibliothèque-
Sauter vers: