AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Firkraagh et Sygile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Firkraagh

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Firkraagh et Sygile   Lun 6 Fév - 13:21




Comme bien des histoires, celle - ci commence par un voyage... Le voyage d'un jeune chaman Darkspear avide de connaissances vers les terres d'Azeroth. On lui a confié un message à remettre à un prêtre "vivant" non loin d'Undercity dans un lieu nommé Sépulcre et c'est au bout de quelques heures de marche qu'il y parvient. Après avoir remit le message en main propre, le jeune troll se laissa gagner par le désir d'explorer de nouvelles terres et marcha sans but dans les environs.

La ferme avait l'air calme, les lieux paisibles, aussi ne prit il pas garde aux deux humains vêtus de rouges embusqués derrière la grange. L'attaque fut fulgurante, le troll se retourna et para de justesse le premier coup d'épée avec son bouclier et contre attaqua de sa hache, blessant à la jambe l'un des hommes.
Le combat s'équilibra alors, misant tout sur la magie des esprits, il put mettre à bas un des humains.
Le deuxième réussi à le frapper violement de son épée, entaillant profondement les chairs de sa jambe. Poussant un hurlement de colère, le jeune Darkspear devint fou de rage et se retourna vers son assaillant. Sa hache frappa encore et encore et même lorsque l'humain fut à terre, son bras continuait à s'abattre sur la carcasse réduite en charpie ensanglantée. Il vit alors deux autres formes courir vers lui, rendues indistinctes par le sang de l'humain qui coulaient sur son visage, dans ses yeux.
Quitte à mourir, autant en massacrer le plus possible. Encore avide de sang il se dirigea vers les deux autres créatures qui restaient immobiles, en attrappa une par le cou... Encore un humain. Il le jeta à terre, et le tua net de sa hache.
Le dernier... Derrière lui... Il se retourna et enfonça vivement et profondément son arme dans le poitrail de l'humain... Et le troll s'écroula au sol, haletant, reprenant lentement ses esprits. Il regarda autour de lui et vit le massacre, ses bras couverts de sang... Et sa hache encore plantée dans le corps de la jeune humaine qu'il venait de tuer, aveuglé par sa haine. Une jeune femme, désarmée, les yeux grands ouverts de surprise et d'horreur. Il la prit dans ses bras et murmura pour lui même "Pas toi... Tu n'aurais pas dû mourir". Il se dirigea vers Undercity, le corps serré dans ses bras, ne sachant trop quoi faire pour apaiser les esprits qui commençaient à le torturer. Que faire ?

Une voix dans l'ombre des voutes d'Undercity l'interpella :
- C'est ta petite amie ?
Le troll se retourna pour voir deux yeux luisant d'une rougeur sombre dans l'ombre.
- Non... Elle est morte, tu ne le vois pas ?
Une forme décharnée sortit de l'ombre, le visage pâle et un sourire mauvais, le réprouvé continua de sa voix trainante et grave :
- Et alors ? En quoi ça dérange ?
- Je ne voulais pas la tuer... C'est un accident.
- Je peux la faire renaître si tu le désire...
Le troll resta interloqué, le réprouvé reprit :
- Kaviel... C'est mon nom. je suis un démoniste.
- Et moi Firkraagh... Et... Qu'est ce qu'un démoniste ?
- Cela veut dire que je jongle avec la vie et la mort et avec les âmes des gens...
Kaviel sortit une pierre rouge de sa poche et joua avec.
- Ceci est une âme que j'ai capturée, reprit il. L'âme d'une créature que je peux utiliser à mes fins ou libérer... Je peux aider cette jeune personne si tu me laisse faire. Mais... La magie des âmes est dangereuse à manier. Aussi tu devras en payer le prix.
- Et quel est ton prix ?
Le démoniste fit signe au troll de le suivre dans une salle.
- Pose le corps ici... Nous allons commencer le rituel. Le prix... Oh, ce n'est pas grand chose.
Firkraagh s'assit contre un mur de la pièce et regarda le réprouvé préparer ses incantations.
- Quel est ton prix ? demanda t'il insistant.
Kaviel se tourna vers le troll et murmura :
- Ses souvenirs.

Le rituel dura longtemps... Trop longtemps au goût du jeune troll qui baissa la tête, dégouté de lui même. La douleur fut plus grande encore lorsqu'il dit à Kaviel :
- Tout... Retire lui tout ses souvenirs...


Sygile naquit alors, innocente et ignorant son passé. Elle s'attacha bien vite à ce troll qui la tenait dans ses bras à son reveil et qui l'aida à trouver sa voie. Lui la protegeait comme sa fille, lui racontait ses voyages lorsqu'il revenait la voir. Jamais Firkraagh ne lui conta sa renaissance, il espére que Kaviel ne lui rendra pas un jour ses souvenirs.






"... je l'ai trouvé et..."

"Cette voix ... Une voix rauque à l'accent étrange... Et mon corps tout affaibli. Qui suis je ? Je ne vois rien, ou suis je ?
Je sens une présence, un corps chaud contre le mien si froid, j'ai froid mais c'est une envelloppe douce et étrangement vivante."

Les yeux de la jeune morte vivante s'ouvrirent, jaunes et luisants, sur un monde terne et glacial. Un monde qui lui était proche malgré ce sentiment. Elle se sentait engourdie et ses gestes lents et peu assurés rappellaient ceux d'un nouveau né. Elle se sentait portée par une créature qu'elle discernait mal, ses yeux encore embrumés se refermèrent tandis qu'elle se blotissait contre le corps chaud de celui qui l'enserrait.
Elle se réveilla dans un lit, recroquevillée dans des draps blanc, cette blancheur contrastait étrangement avec la pièce sombre, aux murs veillis et délabrés. Les anciennes poutres supportaient difficilement le poids des années et pourtant, tout semblait tenir comme par enchantement. Fantomatique était le mot pour décrire ce lieu, la lumière bleutée filtrait à travers une fenêtre aux carreaux pourtant opaques.

Une respiration lente et mesurée parvint à ses oreilles, en se redressant, elle pu voir une masse sombre dans un coin. S'habituant lentement à la pénombre, elle discerna une créature assise adossée au mur, celle ci tourna la tête dans sa direction.
- Tu es réveillée...
Oui, c'était cette voix grave à l'accent indefinissable. La créature se redressa de toute sa taille et s'approcha du lit et lui tendit un bol contenant un liquide blanc nacré. La saveur sucré l'apaisa, elle se tourna vers cette personne à l'allure étrange et un sourire empli de reconnaissance innocente orna son visage blanc.

Ce sourire... Firkraagh ne put se résoudre à partir, c'était trop tard à présent.
"Elle est humaine" lui rappella la voix de la raison.
Non, elle était humaine.
"Tu l'as tuée"
Oui, je le sais parfaitement, mais un chaman ne peut rester sans rien faire.
"Un chaman ne l'aurait pas ramenée à la vie ainsi"
Oui, certe, mais ce qui est fait est fait.
"Et que vas tu faire ?"
L'aider... J'ai enfreins la voie chamanique en faisant ça. Maintenant je dois l'aider.
"Tu cherche une rédemption."
Oui, mais ce n'est pas que ça.

Non, ce n'était pas que ça, il y avait autre chose aussi, le désir de partager son savoir avec quelqu'un, l'envie de vivre pour quelqu'un d'autre. Il tenait sa chance.

Une brise fraiche traversa la pièce, Firk entendit l'esprit du vent lui souffler quelque chose.

"Sygile ?"

La jeune femme tendit une main vers le visage du troll et la posa sur sa joue.

"Oui, c'est bien ton nom"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Firkraagh et Sygile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan Bloodstorm :: L'Antre des Orcs :: L'Autel des tempêtes-
Sauter vers: