AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les tribulations d'une démoniste mégalo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
denn

avatar

Nombre de messages : 396
Age : 36
Localisation : stratholme
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: les tribulations d'une démoniste mégalo   Lun 12 Juin - 1:14

pour ceux qui ne la connaissent pas encore je vous propose de lire la superbe histoire de synapse:
CHAPITRE 1: LA NAISSANCE D'UNE DEESSE DES ENFERS.


Toute petite déjà, dans le ventre de la matrice "Nouvopersoonhage" je me posais des questions. Car contrairement aux autres foetus (nommés également Noobs dans certaines contrées) j'avais conscience du monde et que j'allais devoir être forte pour en supporter tous les viviscitudes, en particulier les milliers de gêneurs qui le composent.

Je me demandais: "Quelle forme me permettrait de dominer le monde ?". Mon incroyable préscience m'enseigna que 8 races majeures le composaient. Afin d'être sûre de ne passer à côté de rien je les passais en revue:

- Tout d'abord l'humain. Ma première impression fut une banalité affligeante assortie d'un manque évident d'ambition. Rien qui puisse supporter ma grandeur. Certes les humains sont ouverts à beaucoup d'opportunités et peuvent devenir à peu près n'importe quoi. De plus l'esprit humain est fort et vigilant, donc parfait pour imposer sa volonté. Mais pour l'instant je le laissais de côté.

- Après le nain. Que le grand démon me bannisse, je n'ai jamais vu de créature aussi horrible ! Un nain ! MOI, devenir une naine ? Plutôt mourir ! Je compris rapidement que les faibles capacités mentales de cette race leur interdisait la moindre subtilité et que de toute manière l'aspect esthétique de la naine provoquant confusion avec les nains de sexe masculin, je ne pouvais en aucun cas m'incarner en naine. Le jour ou j'aurai besoin d'abattre un arbre avec une seule main, je deviendrai un nain.

- Vint ensuite le gnome. L'aspect ridicule de la créature me déplut aussitôt mais il fallut avouer que leur intellect très dévellopé me sembla digne de ma grandeur (enfin presque). Toutefois, en poussant un peu plus les recherches je me rendis compte que la plupart des capacités du gnome étaient détournées dans le seul et unique but de haïr les gens se moquant de leur taille, ce dernier point devenant une réelle obsession. Ayant autre chose à faire que hurler pour qu'on puisse me reconnaître comme un être à part entière et de militer pour interdire les matchs de gnomeball, je laissais tomber l'idée du gnome.

- L'elfe, lui, me séduit immédiatement par son aspect physique. Grand, fort, élancé, c'était la parfaite incarnation pour une déesse de mon rang. Hélas sa conception de la magie étant fortement éloignée de la mienne, je dus abandonner l'idée. Il me vint même la tentation de laisser tomber la magie démoniaque pour devenir elfe mais je vis alors la danse lascive de la femme elfe, totalement VULGAIRE et dès lors une pareille apparence me parut insupportable (la vulgarité étant l'apanage de la succube).

- Ensuite ma préscience me montra une vache... ce devait être une erreur...

- Le troll... un être laid, rusé certes mais laid. Quelqu'un d'autre aurait pu en faire quelque chose mais mon ambition étant d'illuminer la voie infernale de ma glorieuse présence, on ne pouvait pas dire que les trolls répondaient à cette ambition.

- L'orc est une incarnation solide et également suffisamment intelligent pour devenir ce que je voulais. Je dois avouer avoir hésité un instant avant que ma préscience ne m'avise des moeurs orcs en usage auprès des orcs féminins. Je vous passerai les détails mais les méthodes de reproduction orques et les rites attachés étant ce qu'ils sont, je zappais immédiatement cette idée (je n'ai aucune envie d'élever 150 gosses).

- Enfin le mort-vivant. Certes sa puissance m'attirait mais... peut-on réellement regner sur le monde quand des vers grouillent à la surface de sa peau ? Oui, les mages les plus puissants sont bien souvent des liches mais ne serait-ce pas intéressant d'être puissante de son VIVANT ?


Ma préscience me rapella alors que ma mère et mon père étant tous les deux humains, de toute façon j'avais pas trop le choix...

C'était donc décidé, j'allais devenir une humaine, une humaine DEMONISTE, le seul métier qui trouvait grâce à mes yeux. Pourquoi ? Car la puissance et le contrôle des êtres supérieurs y étaient réunis, un chemin vers la gloire, une grande porte vers la puissance, une autoroute pour l'enfer !!! Vive ACDC !!! Heu pourquoi je dis ça moi...

la suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les tribulations d'une démoniste mégalo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jsépu] Chiousei - Démoniste destruction, seconde spé démono
» Ildra de Beaufort - Marquise et démoniste
» aide pour mégalo
» [Razorgore] Familier démoniste
» Wohel Démoniste PvP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan Bloodstorm :: L'Antre des Orcs :: Brèves de comptoir-
Sauter vers: